RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Depuis la création de notre société, nous avons sans cesse investi dans de nouvelles technologies et de nouveaux processus pour le recyclage rentable des matières premières rares et la préservation durable de nos moyens de subsistance. Nous participons actuellement à deux projets de recherche et de développement :

• BEST4Hy – un projet de coopération internationale pour le recyclage des piles à combustible
• ReSi-Norm – un consortium national pour l’amélioration du recyclage des panneaux photovoltaïques

BEST4HY H2020 PROJECT

La rencontre inaugurale en ligne tenue les 19 et 20 janvier 2021 a lancé les activités du projet BEST4Hy (Sustainable Solutions for recycling of end-of-life Hydrogen technologies), financé par l’entreprise commune “Piles à combustible à hydrogène (FCH) 2” au sein du programme de recherche européen Horizon 2020.

Stimulé par la forte croissance de la demande de technologies à hydrogène, un nombre croissant de dispositifs atteindront bientôt la fin de leur cycle de vie, en ajoutant un nouveau volume au flux de déchets à gérer durablement. En dépit de cette tendance, selon les résultats d’études antérieures, il y a très peu d’exemples de technologies applicables, à l’échelle industrielle, pour la valorisation et la réutilisation des matières premières stratégiques dérivées de piles à combustible (FC) et électrolyseurs.

BEST4Hy se consacre au développement et à la validation de processus de récupération déjà utilisés à présent, ainsi que novateurs, pour deux produits clés de la technologie de l’hydrogène : les piles à combustible à membrane d’échange de protons (PEM FC) et les piles à combustible à oxyde solide (SOFC). Le projet vise à adapter deux processus de récupération existants (déjà utilisés pour d’autres technologies), ainsi qu’à la validation d’un nouveau processus de séparation pour les PEM FC. En outre, une technologie inédite pour la récupération des SOFC sera testée. À l’issue des processus, les matériaux récupérés seront caractérisés en termes de qualité et de performance, car ils seront réutilisés dans de nouveaux composants et de nouvelles piles, en démontrant l’efficacité globale de l’action de récupération. Des objectifs ambitieux ont été fixés pour la réutilisation de matériaux précieux recyclés dans de nouvelles piles/stack, qui seront vérifiés par les producteurs de

piles à combustible dans le but de démontrer la durabilité et la valeur de la récupération en fin de cycle. Il y aura en outre des vérifications sur l’impact environnemental, ainsi que des évaluations du rapport coût-bénéfice des technologies proposées. Cela conduira à une utilisation plus efficace des ressources en général, et plus particulièrement des matériaux stratégiques, en contribuant à améliorer le traitement de la fin de vie des technologies à hydrogène en soutenant une approche de l’économie circulaire au sein du secteur.

Le consortium international BEST4Hy est formé par des entreprises privées et des instituts de recherche :

  • Environment Park SpA (Italie)
  • CEA Liten (France), Politecnico de Turin (Italie)
  • Hensel Recycling GmbH (Allemagne)
  • Elringklinger AG (Allemagne), Aktiaselts Elcogen (Estonie)
  • RINA Consulting SpA (Italie)
  • Université de Ljuljana (Slovenie)

Anna Marchisio, Business Development Manager auprès de Hensel Recycling, affirme : “ Hensel Recycling est fière de participer au consortium BEST4Hy, un projet innovant financé par l’UE pour recycler les piles à combustible et récupérer des ressources précieuses : nous sommes heureux de faire partie de cette équipe et d’apporter notre contribution”.

This project has received funding from the Fuel Cells and Hydrogen 2 Joint Undertaking under grant agreement No 101007216. This Joint Undertaking receives support from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation
programme, Hydrogen Europe and Hydrogen Europe research.

piles à combustible

ReSi-Norm

Comment améliorer le recyclage des panneaux photovoltaïques ? Différents procédés et concepts plus ou moins efficaces de recyclage des panneaux photovoltaïques mis au rebut sont déjà utilisés de nos jours. Mais il manque une standardisation et normalisation des processus de recyclage des panneaux photovoltaïques afin de pouvoir les évaluer et exploiter pleinement leur potentiel de recyclage. Le projet « Normalisation et standardisation des processus de recyclage des panneaux solaires en silicium - ReSi-Norm » s'est donc fixé cet objectif.

L'énergie solaire joue un rôle important dans la combinaison d'énergies renouvelables en Allemagne, mais aussi dans le monde entier. D'ici 2030, l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) part d’une capacité installée de 2 840 gigawatts pour l'énergie solaire. Selon une étude du Fraunhofer ISE, environ 54 gigawatts de capacité solaire ont déjà été installés en Allemagne à la fin de l’année 2020, soit l’équivalent de deux millions d’installations. Même si leur durée de vie est relativement longue et qu'elles restent en service jusqu'à 30 ans, elles finiront par devoir être éliminées et, dans le meilleur des cas, recyclées.

En partant de l'état actuel de la recherche et des applications opérationnelles, les parties participant au projet ReSi-Norm veulent établir conjointement de nouvelles normes pour le recyclage des panneaux photovoltaïques, tout en examinant les processus de pointe et les résultats de recherche les plus récents. Une attention particulière est ici accordée aux connaissances et résultats existants, tirés des programmes et activités de développement nationaux ou européens en cours. Ainsi, dans le cadre du projet ReSi-Norm, il est prévu de développer et de mettre en œuvre une procédure standardisée et des normes pour les taux de collecte ainsi que des taux de recyclage réalistes pour l'ensemble des matériaux recyclables composant un panneau photovoltaïque.

Le groupement se compose des partenaires suivants :

  • Fraunhofer-Einrichtung für Wertstoffkreisläufe und Ressourcenstrategie IWKS
  • VDE Renewables GmbH
  • DKE Deutsche Kommission Elektrotechnik Elektronik Informationstechnik in DIN und VDE
  • Hensel Recycling GmbH

modules photovoltaïques